Mémoires d’Experts

Manager industriel, responsable de bureau d’études et de logistique interne, puis directeur  d’usine, mes objectifs sont quotidiennement orientés amélioration de l’efficience de mes managers et collaborateurs, en facilitant l’éclosion du nouveau Service des ressources Intellectuelles.

La réussite d’une entreprise vient en premier lieu de son capital humain, qui doit développer ses capacités  pour répondre aux changements très importants du moment et à venir, pour sécuriser ses métiers, pour anticiper et prévoir les nouveaux métiers et nouvelles compétences, pour acquérir des nouveaux marchés et développer des produits nouveaux.

Le capital humain, les ressources intellectuelles se gèrent de façons dynamiques aussi bien en mettant en place une «GPEC », gestion prévisionnelle des emplois et des compétences qu’en développant le management des connaissances, des savoir-faire et des savoirs.

Tout le monde est d’accord pour dire qu’il faut protéger ce patrimoine de connaissances et d’expériences, qu’il faut le développer pour ensuite le transmettre ; mais immédiatement les appréhensions surgissent par les questions suivantes  :

– Comment  faire ?

– Qui a déjà  réalisé un tel projet d’entreprise ?

– Quels résultats pouvons-nous en attendre ?

Le retard pris dans le management des connaissances et la gestion des compétences, tient au fait que ce nouveau métier ne peut être appris dans les Universités ou Facultés voire même les Grandes Ecoles ; il est le fruit d’une longue expérience dans des métiers variés, de compétences transversales très élargies, d’une volonté de faire du capital intellectuel le plus beau fleuron de l’entreprise.

Ce nouveau métier tient autant de l’élève, de l’apprenti, que du chef de projet désireux de tout mettre en œuvre pour conserver les métiers et les savoir-faire, pour faire acquérir aussi de nouvelles compétences.

La volonté de plus en plus présente dans les entreprises, de toutes tailles, de faire rebondir les « seniors » dans ces nouveaux métiers est un gage de réussite et de remise en bonne marche de la « Gestion des Compétences et des Connaissances ».

Dans ce blog, vous trouverez, les méthodes, les démarches à adopter dans  un projet d’entreprise pour être persuadé qu’à ce jour, un projet de gestion des compétences et des connaissances  a toutes les chances d’aboutir et de rendre l’entreprise encore plus performante et pérenne.

La société « Mémoires d’Experts » -MEMODEXP- , riche de retours d’expériences aboutis, peut vous faciliter la mise en place d’une « gestion des compétences et des Connaissances » en transmettant des méthodologies  éprouvées avec des retours d’investissements rapides.

Les quatre piliers essentiels assurant la mise en place efficace d’un management des compétences et connaissances sont :

–     La capitalisation, la formalisation et la transmission des savoirs

–     Le développement dynamique du tutorat

–     La dématérialisation des données et la numérisation des documents.

–     La « GPEC » ou gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Dans ce blog aussi, tout sera fait, pour, avec vous, développer le collaboratif, échanger vos retours d’expériences, avancer vers le développement de tous les « Talents ».

Avez-vous, dans votre entreprise déjà réalisé un tel projet de gestion des compétences ?   Commentez.